Processus d’évaluation

Code éthique

Processus d’évaluation

Sont évalués les textes de la rubrique « articles » (et non les recensions, ni les introductions) soumis selon la modalité de révision en double aveugle : l’auteur-trice ne connaît pas l’identité des évaluateur-trice-s, et ceux-celles-ci ne connaissent pas l’identité de l’auteur-trice. Il y a deux évaluateur-trice-s pour chaque article.

En cas de doute ou de divergences d’appréciation entre les évaluateur-trice-s, des avis complémentaires peuvent être demandés par le comité de rédaction.

Sur la base des rapports des évaluateurs-trice-s, qui sont toujours communiqués aux auteurs-trice-s, le comité de rédaction prend l’une des trois décisions suivantes :

  • Acceptation du texte en l’état
  • Acceptation sous réserve de modifications
  • Refus

Dans le deuxième cas, le comité de rédaction prendra une décision définitive, positive ou négative, en fonction de la prise en compte par l’auteur-trice des suggestions et commentaires qui lui auront été proposés par les évaluateur-trice-s.

Tout texte accepté dès le premier envoi ou après modification fait l’objet d’un travail éditorial effectué en concertation avec l’auteur-trice. Le comité de rédaction tient compte, dans ses décisions, des exigences légales en matière de diffamation, de violation du droit d’auteur-trice ou de plagiat.

Code éthique et financement

Mission des évaluateur-trice-s

Les articles des auteur-trice-s sont sélectionnés uniquement sur la base de leur contenu intellectuel ou scientifique, sans distinction de race, de sexe, d’orientation sexuelle, de convictions religieuses, de nationalité, d’affiliation universitaire ou de philosophie politique des auteur-trice-s. La procédure à suivre pour soumettre un article à la revue est précisée dans les appels à contributions qui figurent sur le site internet de la revue.

Les évaluateur-trice-s sont sélectionné-e-s pour leur expertise intellectuelle et scientifique. Ils-elles sont chargé-e-s d’évaluer les manuscrits sur leur seul contenu, sans distinction de race, de sexe, d’orientation sexuelle, de convictions religieuses, de nationalité, d’affiliation universitaire ou de philosophie politique, suggérés par le texte.

Les avis rendus par les évaluateur-trice-s doivent être objectifs.

Les évaluateur-trice-s sont tenu-e-s de signaler tous les articles ayant un rapport de similitude avec l’article soumis à la revue et toute publication significative en lien avec l’article qui n’aurait pas encore été citée, dès lors qu’ils les connaissent.

Confidentialité

Les manuscrits reçus pour évaluation sont traités comme des documents confidentiels. Aucun renseignement sur un manuscrit soumis à la revue n’est divulgué à d’autres personnes que le-la ou les l’auteur-trice-s, les évaluateur-trice-s potentiel-le-s et, éventuellement, l’éditeur-trice.

Les données présentées dans les articles ne seront pas utilisées avant publication sans le consentement écrit et explicite de l’auteur-e dans les travaux de recherche d’un membre du comité de rédaction ou d’un-e évaluateur-trice.

Originalité

Les auteur-trice-s doivent garantir l’originalité de leur article et ne publier aucun texte qui s’apparenterait, sous quelque forme que ce soit, à de la contrefaçon telle que celle-ci est définie par le Code de la propriété intellectuelle.

Les auteur-trice-s s’engagent à ne pas soumettre un article qui aurait fait l’objet d’une précédente publication dans une autre revue ou un nouvel article qui reposerait exclusivement sur des travaux déjà publiés ailleurs.

De même, les auteur-trice-s s’engagent à ne pas soumettre leur article à plusieurs revues en même temps.

Références

Toute citation doit être identifiée comme telle et accompagnée de toutes les références appropriées, présentées selon les normes éditoriales adoptées par la revue.

Au cas où l’auteur-trice voudrait utiliser des informations obtenues en privé (conversation, correspondance), il devrait tout mettre en œuvre pour obtenir l’autorisation des personnes étant à la source de ces informations.

Publication papier et numérique

Lorsqu’ils soumettent leurs articles, les auteurs s’engagent tacitement à autoriser la diffusion de celui-ci en version papier et numérique. Le dépôt par l’auteur en archive ouverte de sa publication est possible dès la date de première diffusion en ligne de la publication par l’éditeur, selon les conditions de la loi numérique de 2016.

Financement et édition de la revue

Le financement de la revue est assuré par l’équipe de recherches LIS (Littératures, Imaginaire, Sociétés, EA 7305), par le pôle scientifique TELL (Temps, Espace, Lettres, Langues) de l’Université de Lorraine, et par l’Association PISANA (Association à but non lucratif loi de 1901). Elle est publiée par l’éditeur « Chemins de tr@verse », en ligne et en version papier.

Rôle des comités

Le comité scientifique, composé de personnalités reconnues dans la communauté scientifique, apporte sa caution scientifique à la publication et il est consulté sur la ligne éditoriale de la revue. Il peut susciter la soumission d’articles de qualité et a aussi vocation à promouvoir la revue.

Le comité de rédaction ou comité éditorial garantit la qualité scientifique de la revue et sélectionne en première instance les articles en accordant une attention particulière à ceux qui participent au débat scientifique en proposant des résultats nouveaux ou originaux. Il constitue un vivier d’évaluateur-trice-s qu’il renouvelle autant que possible. Il décide de la répartition des articles entre les évaluateur-trice-s. Il organise concrètement l’évaluation des articles et procède à la relecture éditoriale des travaux acceptés.

Le comité de lecture est composé des évaluateur-trice-s choisi-e-s par le comité de rédaction dans le vivier et procède à l’évaluation des articles selon les modalités de la relecture en double aveugle (double blind).